LOSAKO

Le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde, ils peuvent se faire entendre.. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

27 octobre 2006

BEMBA: ON VA GAGNER LE 29 OCTOBRE

jp_bembaEn début d'après-midi à Kinshasa, Jean-Pierre Bemba s'est dit prêt devant la presse à accepter une éventuelle défaite face à Kabila, si les élections étaient "libres, démocratiques et transparentes". Déplorant l'annulation d'un débat télévisé avec son adversaire, il a émis des doutes quant à la tenue de son meeting-monstre annoncé pour vendredi dans la capitale.

"Je ne voudrais pas que le sang coule lors de cette manifestation", a-t-il expliqué, affirmant refuser de "donner une chance et une opportunité à ceux qui veulent saboter" ce rassemblement et estimant n'avoir "plus de démonstration à faire au point de vue mobilisation". Se disant sûr de sa victoire, il a appelé les électeurs à la vigilance, pour contrer toute tentative de fraude.

Contrairement à l'afp, Bemba n'a jamais dit que Kabila etait le favori du 2ème tour des élections.

Au même moment, une émeute éclatait à la prison centrale de Kinshasa. Au moins trois détenus ont été tués par balles, selon des sources diplomatiques concordantes. "Il y a eu au moins trois morts" par balles, a indiqué une de ces sources, alors qu'une autre donnait un bilan de "cinq morts, voire plus", d'après des témoignages recueillis auprès de détenus. La direction des Services spéciaux de la police et des renseignements, qui avait donné un bilan de neuf blessés par balles dont un grave dans l'après-midi et nié catégoriquement qu'il y ait eu des tués, n'était plus joignable dans la soirée.

Selon une source policière, "les prisonniers ont tenté de s'évader en cassant un portail, puis en trouant un mur", entraînant l'intervention de la police. Mais selon une autre source policière, les détenus se seraient révoltés après une fouille des cellules dans le cadre d'une enquête sur "l'évasion" de détenus condamnés à morts pour l'assassinat le 16 janvier 2001 du président Laurent-Désiré Kabila, père de l'actuel chef de l'Etat.

Dans la nuit de lundi à mardi, 14 de la trentaine de condamnés à morts dans cette affaire ont "disparu" de la prison, selon des ONG congolaises qui dénoncent l'opacité de la gestion de cette affaire. Peu après la répression du mouvement des détenus, un journaliste de l'AFP a entendu les prisonniers réclamer à manger. Les visites dans cette prison sont interdites depuis "l'évasion", alors que les détenus sont en général nourris par leurs familles.

"Le climat s'alourdit, les gens sont survoltés. Les prochains jours vont être chauds, qu'il y ait ou pas un meeting de Bemba", a commenté un militaire occidental sous couvert d'anonymat.

Related Posts with Thumbnails
Posté par Losako à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur BEMBA: ON VA GAGNER LE 29 OCTOBRE

Nouveau commentaire